4 astuces pour trouver ses premiers clients


Même si le « bouche à oreille » et la « recommandation » reste le meilleur vecteur pour trouver des clients, il n’en reste pas moins qu’il  faut déjà quelques transactions commerciales réussies pour initier la chose.

Nous vous proposons ici un bref aperçu de divers canaux de communication. Ces derniers bénéficient d’un retour maximum lorsqu’ils sont utilisés de manières complémentaires et récurrentes.

Ne croyez surtout pas que la communication est l’effet d’une opération isolée et les taux de retours sont proportionnellement croissant au fur et à mesure que vous multipliez vos actions de communication.

Cet article est dédié aux chefs d’entreprises, auto-entrepreneurs ou commerçants qui débutent dans leur premières actions de communication. Ne voyez donc pas ici des conseils pour les professionnels avertis et, en bon professionnels de la communication, nous vous conseillons de vous faire accompagner par des agences spécialisées dés que cela est possible.

Publicité sur lieux de vente

Tout d’abord, la première action à mettre en place est d’utiliser le trafic naturel de votre emplacement commercial. Si votre activité est basée sur le web, il s’agit d’optimiser l’ergonomie de votre plateforme ainsi que les espaces annexes (barre droite ou gauche et menu de navigation). Pour une boutique ou un local, la première chose à faire est d’indiquer correctement son emplacement avec des pré-enseignes et panneaux d’indications. Pour connaitre les réglementations spécifiques de votre commune, il vous suffit de vous rapprocher de la mairie – service urbanisme généralement. Une pré enseigne doit remplir un certain nombre de critères pour être égale. Pour le département du Loiret, vous pouvez Télécharger ce guide pour en savoir plus.

 Il en est de même pour l’enseigne de votre boutique ou local.  Dans le meilleur des cas, celle-ci doit être visible depuis une route à fort passage, type nationale ou autoroute. Il s’agit de faire ressortir le nom de votre entreprise et son activité. Nous vous invitons à lire notre article sur la création de noms commerciaux et charte graphique.

N’hésitez pas à utiliser le moindre espace extérieur ou intérieur pour informer les passants de votre activité, de vos promotions ou des avantages concurrentiels qui vous différencient de vos confrères.  Par exemple, vous devez utiliser votre vitrine, bandeaux – enseignes, vos stores, volets roulants, fenêtres, murs …

Enfin, les chalands, venus dans votre boutique grâce aux publicités extérieures devront être informés de vos produits et solutions complémentaires par des affiches, Kakémonos ou roll’up, présents dans votre boutiques. Leur mise en forme doit transmettre le caractère professionnel de votre entité et conserver une cohérence visuelle avec vos autres éléments de communication (cartes de visites, signatures e-mails, flyers …).

Cette méthode est très utile dans les lieux à fort trafic mais ne bénéficie d’un impact que sur quelques centaines de mètres, ce qui reste relativement restreint.

Distribution de flyers

En fonction de votre zone de chalandise, les opérations de distribution de flyers sont très utiles pour vous faire connaitre rapidement. Il s’agit ici de renforcer et d’initier la notoriété de vote marque / entreprise.  C’est la nature de votre activité qui déterminera le taux de retour immédiat d’une telle opération. En effet, certaines activités ont un taux de renouvellement assez faible (achat de voitures ou de biens au coût élevé) et d’autres dont la récurrence est beaucoup plus fréquente (achat de fruits et légumes, vêtement, consommables sportifs ….).

Par taux de retour, nous comprenons le nombre de ventes effectuées ou contrats signés.  Toutefois, le trafic généré par cette opération peut être supérieur mais reste dans tous les cas du trafic qualifié (ce ne sont plus réellement des chalands mais des prospects décidés).

Dans tous les cas, vous devez être conscient qu’une opération de distribution de flyers propose un taux de retour de 1 à 5 pour 1000 …. C’est toujours ça !

Une opération de distribution de flyers peut être menée sur un parking (pare brises de véhicules) ou dans une rue passante/lieux public (remise en main propre).

Même si 5000 flyers ne coûtent plus qu’une centaine d’euros à imprimer, le succès de votre opération réside dans la segmentation et la qualification de la population auprès de laquelle vous allez distribuer vos flyers. Par exemple, si vos services / produits s’adressent à des jeunes de moins de 25 ans, il sera habile de sélectionner des lieux en rapport avec les loisirs de ces derniers. Cela reste logique et cohérent mais pas toujours respecté ….

Une variante à ce type d’opération est, depuis quelques années, à la mode. Appelées « street marketing ou «  »buzz », ces nouvelles techniques ont pour objet d’attirer l’attention des passants et de marquer ainsi les esprits.  Par exemple, vous pouvez vous déguiser, porter des échasses, mettre de la musique, utiliser des appareils mobiles (trottinettes électriques ou géopodes …) ou tout autres idées émanant de votre esprit créatif !

Attention, certaines communes imposent des restrictions sur les lieux autorisés pour ce genre d’opérations de communication. Egalement, la loi vous oblige à nettoyer les quelques mètres autour de votre lieux de distribution, à notifier les mentions légales de votre entreprises, indiquer le nom de l’imprimeur ….

Mailing papier

 Le terme « mailing » est très connu en stratégie Web. En fait, il s’agit d' »e-mailing ». Le mailing conserve le même fonctionnement et utilise le support papier comme vecteur de communication.

Au delà d’une communication purement Corporate (c’est à dire informant sur l’activité et services de votre marque), son objectif et d’informer sur un évènement précis : une réduction, des portes-ouvertes, l’arrivage de nouveaux produits, une formation offerte, un jeux-concours ….

Pouvant être adressé à vos clients actuels dans un second temps, il vous faudra, pour initier votre portefeuille client, collecter des adresses postales de suspects. Pour cela, certains annuaires proposent des données gratuites et des professionnels nommés « brokers » (banquiers de données) vous proposent d’acquérir des adresses pour un coût variant entre 10 cents et un euro la ligne complète. Dans tous les cas, sélectionnez un fournisseur de qualité pour un meilleur taux de retour. Egalement, ce dernier devra respecter les lois en vigueur (opt-in). Renseignez-vous auprès de ce dernier pour en savoir plus.

 La ou le succès de votre opération va se jouer, c’est dans la sélection des adresses d’envoi. Pour cela, de nombreux critères sont possible : âge, sexe,  quartiers …

Petites astuces : 

– l’âge peut être obtenu avec le prénom : certains prénoms sont à la mode durant 3 ou 4 années. Ainsi, cela permet de déterminer l’âge approximatif de la cible  même si cela ne reste qu’une estimation. 

– la CSP peut être obtenue avec le quartier et les rue du domicile de la cible. 

Il ne faut pas confondre mailing et distribution d’imprimés sans adresse. Dans notre cas, la sollicitation commerciale va être adressée personnellement au suspect.

De ce fait, en fonction de votre budget, ne visez pas la quantité mais la qualité. Personnalisez votre texte par catégorie de cible et mentionnez le plus souvent possible les prénoms, noms, quartiers, ages ou rues du suspect.

Pour l’impression en masse de tel document, il vous faudra maîtriser les techniques de base du publipostage sous Excel. Si ce n’est pas le cas, des agences de communication de proximité peuvent vous aider à rédiger et organiser l’opération.

Concernant les enveloppes, sélectionnez un modèle qui ne passe pas inaperçu dans le courrier quotidien ! De même pour le timbre : de nombreux particuliers et professionnels collectionnent les timbres et y prêtent attention lorsque ces derniers sont atypiques. LA POSTE propose, sur son site internet, de nombreux modèles et format, mis  à jours, en fonction des saisons.

Bien entendu, cela à un certain coût (1 à 5 euros le courrier en fonction des méthodes, fournisseurs et supports utilisés).

Toutefois, les taux de retour de cette méthode (de moins en moins utilisée) sont plus que significatifs.

Réseaux sociaux

Enfin, même si les anciennes méthodes sont toujours aussi efficaces, les nouvelles technologies ne sont pas à mettre de coté.

Les réseaux sociaux permettent de cibler une large population d’un coup. Les deux principaux réseaux sociaux utilisés en France sont Facebook et Viadeo. Il conviendra de vous focaliser sur ces deux derniers. Toutefois, en fonction de votre activité, nous vous conseillons de mener vos propres recherches : certains réseaux sont dédiés à des communautés restreintes (le jardinage, la décoration, les animaux de compagnies ….).

Haltes aux idées reçues ! Mener une stratégie Facebook ne s’improvise pas : créer un « simple » profil et ajouter pleins d’amis en leur envoyant un message personnel ou en leur souhaitant un bon anniversaire reste peut être la plus mauvaise utilisation de ce réseaux !

Cet outil doit être un moyen de communiquer avec les Fans de votre marque. Il convient donc de créer une page et non un profil pour votre entreprise. Personnellement  vous pouvez mettre en place un profil indiquant que vous êtes gérant de telle ou telle entreprise.

Ces Fans sont nommés « communauté ». Les membres d’une communauté bénéficient de points en communs et de valeurs similaires avec les composantes de votre marque : écologie  respects, loisirs, amateurs de vitesse, de sensations fortes, de produits bio …

Même avec seulement quelques Fans (très généralement vos amis), le bouche à oreille viral peut se mettre en place ! C’est l’outil de partage qui permet cet effet boule de neige. Au fur et à mesure que vos Fans augmentent, il va falloir penser à alimenter le contenu de votre page pour garder leur attention. Nous mènerons  dans les semaines à venir, une réflexion sur le sujet, lors d’un prochain article.

Pour conclure, vos premiers clients peuvent être amenés à vous contacter au travers de différents canaux. Il est important de le répéter : c’est la régularité et    la complémentarité des outils qui permettront à votre marque d’obtenir une notoriété « de base » assez rapidement. Le temps et le sérieux dans votre travail quotient  puis le respect des clients, fera le reste.

Articles similaires :

France Bleu Orléans intègre son nouveau directeur
L'ancien greffier associé du tribunal de Commerce d’Orléans est nommé à la tête du GIE INFOGREFFE
Pastas Party : un autre moyen de rencontrer du monde hors du cadre professionnel
Club business Orléans : Fleury Loiret Handball fait le lien entre les entreprises et le sport
Conférence à Orléans : Jean-Christophe Fromantin présente son livre "mon village dans un monde ...
Cours de Chinois sur Orléans : une école de langue dédiée
Spectacle de magie et d'artistes visuels sur Orléans : Tim Silver Production
Dites non à l’augmentation de la CFE ! Signez la pétition de la CGPME du Loiret
Blogger à Orléans: Mieux Communiquer en région Centre accompagne les entreprises locales
Conception lumière à Orléans, Light&Co est votre partenaire
Sport en région Centre: Tournoi de football féminin
Le Petit Noeud : Noeuds papillons made in Orleans

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires.