Déplacements à vélo : Orléans est exemplaire


A bicyclette

Le vélo revient à la mode. Longtemps oublié et mis de côté par la voiture, lelogo ORLEANS développement des transports en commun (trams, bus, métros), il est de retour. La France a encore du mal à s’y mettre, contrairement à ses voisins (le recours au vélo est très développé aux Pays Bas et au Royaume Uni), mais elle progresse doucement mais sûrement. Il faut dire que ce mode de déplacement revient nécessairement au centre des préoccupations, alors que le débat sur l’écologie se développe de plus en plus au sein de nos sociétés, à tel point qu’il en devient un engagement politique, une promesse électorale qui a cours jusqu’à Orléans.

Les kilomètres en vélo indemnisés comme les kilomètres en voiture?

C’est l’idée sur laquelle table actuellement le gouvernement, par le biais de Delphine Batho, ministre de l’écologie et du développement durable. En effet, une réunion a été convoquée pour le Mardi 28 Mai, celle-ci réunira les partenaires sociaux autour de la thématique du déplacement écologique. Les syndicats ouvriers et patronaux ainsi que la CGPME seront regroupés, et chercheront à mettre en lumière des méthodes permettant d’encourager l’utilisation des vélos comme mode de déplacement entre le domicile et le lieu de travail. Actuellement, la piste la plus sérieuse est celle de l’indemnité kilométrique, à l’instar de ce qui se fait déjà pour les autres moyens de transport personnels.

L’idée provient de Belgique, où ce genre de pratique est déjà répandu auprès des fonctionnaires. En France, le montant de cette indemnité s’élèverait à 0,25cts, presque autant que certaines voitures pour un coût en carburant inexistant! A noter que cette prime ne pourra être octroyée si le parcours entre le domicile et le travail est inférieure à 1500m rapporte le Figaro.

D’autres idées sont envisagées, mais plaisent beaucoup moins aux entreprises. Ces dernières fourniraient elles-mêmes et entretiendraient les vélos des employés. Ceci serait compensé par une exonération des charges pour les entreprises, l’exonération d’impôt sur le revenu pour les employés, et d’autres mesure qui seront plus clairement définies demain, durant la réunion à ce sujet.

Une entreprise à Orléans montre le chemin… ou plutôt, la piste cyclable

BRGM orleansToujours selon le Figaro, une entreprise à Orléans expérimente déjà cette méthode. En effet, le BRGM, ou Bureau des Recherches Géologiques et Minières a mis en place ce que Mme Galliard, juriste chez BRGM appelle un « PDE », pour Plan de Déplacement d’Entreprise. Ceci consiste à mettre à disposition des employés une trentaine de vélo afin d’encourager le développement durable à Orléans par le biais des déplacements éco-responsables.

En plus de cela, il est important de souligner que ces vélos sont entretenus par des travailleurs handicapés de l’ESAT de Lignerolles, (Établissement ou Service d’Aide par le Travail) au Nord d’Orléans; Structure professionnelle qui emploie uniquement des handicapés et encourage leur réinsertion au sein des entreprises. Ceux-ci interviennent depuis 2008 au sein de l’entreprise, deux jours par semaine, et permettent aux employés du BRGM de pouvoir faire réparer gratuitement leur vélo, et aux travailleurs handicapés de se familiariser à nouveau avec le travail.

Investissement dans le développement durable à Orléans : C’est le moment !

Ce sujet relance la question plus générale du développement durable au sein des entreprises. En effet, le gouvernement actuel encourage l’investissement dans divers secteurs dont l’écologie et le développement durable, et il n’est pas le seul. Rappelez-vous, nous vous parlions il y a quelques temps de a BEI, ou Banque Européenne d’Investissement Européenne qui pouvait vous aider dans vos projets d’investissement à hauteur de un tiers du montant total investi, et jusqu’à 50% si le projet était convainquant.

Dans cette optique, il peut être une bonne idée pour votre entreprise à Orléans d’engager un investissement dans ce secteur. Tentez de vous renseigner auprès des institutions locales des possibilités d’aides disponibles pour investir dans le développement durable à Orléans.

En dehors de l’aspect investissement, le retour du vélo pourrait symboliser un retour des marchés innovants qui y ont trait. Nous vous avions par exemple présenté il y a deux semaines le cas d’une entrepreneuse à Tours qui avait commencé à créer sa ligne de vêtements spéciale pour les cyclistes.

Laissez un commentaire sur cet article, dites nous ce que vous pensez!

-Vous déplacez vous régulièrement en vélo pour aller sur votre lieu de travail?

-Que pensez-vous de l’initiative du BRGM ? Devrait-elle être montrée comme un exemple?

-Quelles sont vos idées pour encourager le déplacement à vélo sur le plan professionnel?

Articles similaires :

Garde d'enfants sur Orléans : Tout Ptit Bout à la solution
Orléans et le e-commerce : détail d'une start'up en développement
Votre carte grise voiture en ligne !
Artisan à Orléans, manufacture Gorecki
Fitness à Bourges, Ener'gym vous accompagne
Orléans, le film
L'énergie renouvelable s'invite à Orléans
Loiretel gère vos appels
B. Glacier, votre salon de thé à Orléans
AD1 Airsoft, votre boutique Airsoft à Chécy
Mecachrome : un leader mondial sur le marché de la Mécanique de Haute Précision à Tours.
Merim groupe, de l’affichage à la gestion des déchets dans l’Indre

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires.