Etudes dans la communication : de bonnes perspectives d’emploi


La « Révolution Numérique »

L’économie actuelle se développe et s’axe beaucoup plus sur la communication qu’auparavant. En effet, les ordinateurs au départ, puis plus récemment les smartphones ouvrent de nouvelles perspectives et de nouveaux secteurs d’emploi où déjà bon nombre de personnes se sont engagées. Mais la communication ce n’est pas que ça, elle passe aussi par la présence physique, l’échange d’information, la présentation de projet. Étudiants, vous l’aurez compris, il est ici question d’un secteur porteur en termes d’emploi, de perspectives professionnelles ou même de création d’entreprise.

Pourquoi étudier dans le secteur de la communication ?

Le monde est de plus en plus mondialisé. La logique de compétitivité suggère d’être capable d’interagir avec plusieurs acteurs issus de différents pays, de pouvoir se développer, s’exporter. Pour ce faire, vous aurez besoin de comprendre le monde qui vous entoure : on ne traite pas tous les interlocuteurs de la même façon, ne serait-ce qu’à cause de l’aspect purement culturel. Du point de vue technologique, une bonne connaissance des NTIC, ou Nouvelles Techniques d’Information et de la Communication (smartphones, réseaux sociaux..) est nécessaire afin d’exploiter au mieux toutes les pistes de croissance qu’une start up à Orléans pourra utiliser. A titre d’exemple, nous avions présenté succinctement les avantages de l’e-commerce, ou commerce par internet sur cet article. Être au courant des NTIC, c’est savoir, et pouvoir s’adapter à son temps et à sa technologie afin de se faire au mieux de la publicité à Orléans.  Tous ces enseignements, vous pouvez en profiter dans une formation en communication en région Centre. Les offres sont multiples : parcours universitaire, BTS, DUT, formation continue…

En termes de perspectives d’emplois en région Centre, la communication est partout. Elle passecommunication internationale par internet, par la télévision, les médias, la publicité. Elle n’est pas uniquement technologique, de nombreux métiers existent et ne sont pas en rapport avec la communication que l’on qualifiera d’électronique, mais bien en rapport avec la communication physique. Les débouchés sont très nombreux, et les postes à pourvoir sont très variés. La communication, ce peut être du journalisme, du conseil, un rôle d’interface (attaché de presse), un poste à responsabilité (directeur de communication), du travail en équipe (assistant en communication) et pourquoi pas la création de votre entreprise à Orléans dans le secteur de la communication. En plus de la variété des offres proposées, ce secteur offre des perspectives de carrière intéressantes, une évolution professionnelle est possible et il n’existe pas de « carrières impasses ». Ainsi, vous pouvez commencer en bas de l’échelle, en tant que commercial par exemple, et être appelé à prendre de plus en plus de responsabilités, jusqu’à vous hisser à un poste important, et bien rémunéré. Selon l’étude de l’ISCPA, en 2010, après des études de communication, 89% d’étudiants en moyenne (diverses formations confondues) étaient en activité professionnelles un mois après la remise de leurs diplômes.

Le salaire, parlons-en. C’est également un des éléments qui motivent les étudiants, ou les personnes qui désirent se former dans un secteur : est-ce que je trouverai un emploi, sera-t-il convenablement rémunéré? Un étudiant qui sort d’un master en communication à Orléans pourra compter sur un premier emploi dont le salaire oscille entre 1400 et 1800€ par mois. A noter que si vous préparez des concours et que si vous intégrez des écoles spécialisées ou réputées (Sciences Po par exemple) votre salaire peut aisément dépasser les 2000€ pour le premier emploi.

A quels profils s’adressent les études en communication?

Là encore, il n’existe pas un unique profil type qui convienne à tous les enseignements de communication. Les attente sont variées selon les secteurs : certains demanderont de bonnes capacités rédactionnelles, d’autres demanderont de bien savoir s’exprimer, d’autres encore réclameront des employés dotés d’un bon sens de l’analyse.Généralement, un communicant potentiel est une personne curieuse du monde qui l’entoure, il suit l’actualité (journaux, médias) et est au courant des nouveautés les plus récentes.

On aura également le communiquant que l’on pourrait qualifier de « commercial ». C’est à dire la personne qui s’orientera plutôt vers l’entretien de communauté, le rôle d’interface avec les journalistes.. C’est le cas de l’attaché de presse par exemple. Ici, de bonnes capacités sont demandées à l’oral, une certaine facilité à s’exprimer, un sens de l’humour et de la répartie développé.

On peut encore citer le profil d’une personne penchée sur l’analyse, la documentation et la rédaction. Là, il pourra s’agir de postes comme assistant de communication (rédaction d’un dossier presse, analyse de son impact) ou ou journaliste.

Études de communication à Orléans : où aller?

Pour en revenir à la thématique régionale, nous sommes au mois de Mai. Les lycéens sont déjà certainement inscrits sur admission post bac, et postulent pour des formations universitaires ou non universitaires, tandis que les titulaires de licences (ou DEUG) postulent pour des licences professionnelles et masters.

Mais où se former?

Plusieurs formations sont proposées dans le secteur de la communication à Orléans. Pour ce qui est des BTS, on peut noter par exemple celui du Lycée Voltaire, du Lycée Saint Paul Bourdon Blanc ou encore de l’école CFSA de l’Aftec. On peut également citer le DUT Information et Communication à l’IUT de Tours, qui dispose d’options différentes (journalisme, communication des organisations…). En dehors de cela, vous pouvez consulter la liste des licences professionnelles disponibles en région Centre, ou vous pouvez voir ici la liste des écoles de communication à Orléans.

Vous l’aurez compris, la communication est un secteur porteur, diversifié et intéressant, rien ne vous empêche de jeter un œil à toutes les possibilités et perspectives offertes par ce secteur, peut-être y trouverez vous votre futur projet professionnel.

Articles similaires :

Colloque sur les Capteurs, l'instrumentation pour l'environnement et les géosciences
DCF Orléans : un atelier Web pour la performance commerciale
Créatrices sur Orléans : Féehand Shop crée l'Unique
Table et Gastronomie organise un banquet médiéval
Ecole de langues sur Orléans : un site internet tout neuf !
Stickers pour la décoration murale : Victor et Liloo, un univers à découvrir
aDIRC, une association à Orléans sur les NTIC
Blogger à Orléans: Mieux Communiquer en région Centre accompagne les entreprises locales
Plus près de toi mon Dieu, plus près de toi
Loiretel gère vos appels
Le Petit Noeud : Noeuds papillons made in Orleans
Graines de saveurs forme les jeunes pousses en cuisine

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires.